mardi 20 février 2018

SAGEM: Lectrice SP5 - Suite

La remise en état de la lectrice de bande Sagem SP5 se poursuit par le nettoyage de la tête de lecture et l'analyse de son fonctionnement. Le mécanisme s'avère bien plus simple que ceux des lectrices Siemens et Creed. Je ne dispose d'aucune information sur la robustesse des ces machines mais je pense que le système ici retenu devait être très fiable et très simple à régler. La suite le confirmera ... ou non ... A ce propos, je cherche toujours la procédure de réglage de la tête de lecture de la Siemens T.Send.61a. Avis aux lecteurs.

Détail de la tête de lecture - palpeurs
Chacun des 5 palpeurs est en contact avec un levier qui va actionner le contact correspondant. Les 5 états sont lus en parallèle. Un contact complémentaire fournit une indication sur la présence de la bande.
 
 Détail de la tête de lecture - ensemble des contacts

Les contacts fournissent deux états (Repos/Travail). Ils se règlent par le biais d'un ensemble de vis similaires à celles que l'on trouve dans les relais télégraphiques. Il a été nécessaire de nettoyer ces contacts en argent sans les abimer, le temps ayant fait son œuvre en les oxydant. Une opération fastidieuse et minutieuse pour laquelle j'utilise de petits morceaux de bande perforée laquelle est a peine abrasive.
 Détail du mécanisme de sérialisation

La sérialisation des états lus sur les contacts est assurée par une roue portant 5 contacts circulaires - 1 par moment -  et un contact supplémentaire d'une longueur correspondant à la signalisation de départ et de fin. Ici encore, un bon nettoyage de ces contacts a été requis avant de pouvoir valider le bon fonctionnement statique de la tête de lecture, contact par contact.

lundi 19 février 2018

SAGEM: Lectrice SP5

Ma lectrice SAGEM SP5 vient de ressortir du stock où elle attendait d'être remise en état depuis plusieurs années. Je vais m'y atteler en attendant de trouver  la procédure de réglage de la tête de lecture de la T.Send.61a.

Cet équipement qui date de 1952 vient compléter le télétype SP5 - encore à remettre en état - qui ne dispose pas de lecteur - tout comme d'ailleurs la Siemens T37.


L'ensemble est en assez bon état, la graisse étant cependant figée par endroit. Les manchons de protection des cosses sont partiellement 'fondus' (probablement dépolymérisés) et devront tous être changés. Les condensateurs devraient être bons. La machine est alimentée en 110V et il me faudra intégrer un transformateur torique comme pour la Creed 6s6.


Cette machine permet d'interrompre la lecture de la bande tout en laissant tourner le moteur. Ceci s'effectue via un relais qui bloque ou débloque un embrayage. Le mécanisme de lecture utilise un disque qui assure la sérialisation des moments ces derniers étant tous lus en même temps.


Le réglage doit être plus simple que celui des autres lecteurs de bande que j'ai redémarré à ce jour.  Le schéma et les points de graissage sont reproduits sur le fond du coffret. Un bon point !

A suivre ..