mercredi 18 juillet 2018

Divers: CRC 5242

Un lot de trois oscilloscopes CRC 5242 vendus à vil prix m'a permis de trouver un tube cathodique de remplacement pour l'unité panoramique conçue pour le récepteur CSF RS-560 et dont le tube a été cassé durant le transport. Seule différence d'importance: le tube d'origine au phosphore est rémanent alors que le tube de remplacement est à inscription rapide. La remise en état de l'unité permettra de dire si le signal reste lisible.


Les oscilloscopes ont rapidement été testés à la réception avec des résultats assez étonnants pour des matériels datant de 1977 et conservés dans des conditions loin d'être idéales au regard de la poussière les recouvrant: tous les tubes sont bons et le balayage de l'un fonctionne bien. La remise en état de cette unité s'est rapidement imposée quand un ami de mon fils  m'a fait savoir qu'il aimerait bien disposer d'un oscilloscope.


La qualité de la réalisation est étonnante et tout à fait comparable à du Tektronix de la même époque. Tous les condensateurs de filtrage ont été testés au banc et ils s'avèrent tous être excellents. Coté mécanique, la sélection des gammes des amplificateurs verticaux est une petite merveille: deux commutateurs rotatifs sont actionnés, l'un directement sur l'axe, l'autre positionné à 90° et entraîné par un couple conique. Les liaisons d'entrée sont ainsi réduites au maximum. La mise à la masse de ces entrées s'effectue par le biais d'un contact RT dans une ampoule Reed, le commutateur à glissière portant simplement un aimant. Les transistors d'entrée sont montés sur des supports identiques à ceux des Tekronix, les résistances ajustables sont de type Cermet.

Cette qualité explique que cette unité ait aussi facilement redémarré. Un problème d'instabilité dans les entrées verticales a toutefois été rencontré ainsi qu'un dysfonctionnement dans l'inversion du signal sur l'entrée B. Disposant d'une unité en pièce, un échange standard a été effectué qui a permis de résoudre les deux problèmes.


La trace est nette et la base de temps synchronise parfaitement à 10, 50, 100 et 150Mhz avec une atténuation provenant pour part de la sonde utilisée. Pas moins de 5 diodes tunnels 1N3717 sont présentes dans la chaîne de déclenchement !



Compact, remarquablement conçu et annoncé pour 175Mhz de bande passante, le CRC 5242 dispose de deux entrées verticales dont le plus petit calibre est de 20mv/div, de deux bases de temps descendant à 20ns/div à l'échelle 1, et de diverses fonctions de déclenchement direct ou retardé. Il peut rendre encore bien des services tant sa mise en œuvre est simple et exempte de certaines des erreurs de configuration ou de mesure des équipements numériques (par ailleurs indispensables). Un oscilloscope dans la lignée du Tektronix 475A - mon premier oscilloscope digne de ce nom - et que j'aurais bien aimé avoir sous la main il y a quarante ans en lieu et place d'un Hameg.

dimanche 15 juillet 2018

Creed: Creed 75: Remise en état terminée

Le remise en état de la Creed 75 est terminée. L'intérieur de son coffret bien abimé par la désagrégation de la mousse anti-bruit et de la colle qui la maintenait a été repeint avec une peinture dont la teinte est identique à celle d'origine. Je n'ai hélas pas trouvé le moyen de refaire une peinture martelée à l'identique.

La peinture d'extérieure d'origine a donc été conservée et protégée par une couche de protection. Ce coffret n'est d'ailleurs probablement pas celui d'origine, le capot de protection du clavier étant en gris métallisé quand le coffret est paré de ce vert émeraude classique des équipements Creed.

La vue ci-dessous permet de distinguer le bac de récupération des confettis provenant de la perforatrice, bac maintenu en position par un aimant. La face avant comporte deux boutons. Le premier permet d'embrayer la perforatrice. Le second permet simplement de prolonger le poussoir de retour en arrière.

Cette machine va rejoindre les perforatrices Creed, Sagem et Siemens sur une étagère n'étant pas destinée à être maintenue en fonctionnement.