jeudi 30 août 2018

Satellite: Inmarsat STD-C

Le pointage des géostationnaires est devenu un véritable plaisir depuis le renforcement de la tourelle de positionnement. L'exploration de la bande L m'a amené à rechercher quelques décodeurs à comparer avec ceux de  ma bonne vieille carte Wavecom PC61

Un développement Open Source en langage C# a attiré mon attention notamment au regard de l'architecture retenue pour laquelle les fonctions d'acquisition et de présentation sont séparées. 'Scytale' permet ainsi de décoder plusieurs canaux Inmarsat STD-C en parallèle tout en consolidant les résultats dans une unique base. Chaque constituant peut-être hébergé sur un machine dédiée, la communication s'effectuant sur un transport UDP.

La configuration de test ci-dessus est constituée d'une instance de SDRConsole V3 supportant trois démodulateurs sur trois LES et transférant chacun le signal sur un câble virtuel dédié. Trois instances du démodulateur Scytale traitent le signal puis transfèrent les paquets vers une instance unique de l'interface graphique. Le reste est une 'simple' question de configuration: câbles virtuels et ports UDP.
Le code se compile sans aucune difficulté en environnement Visual Studio 2017 édition Community permettant ainsi non seulement de bien l'architecture de l'ensemble mais aussi d'étendre les fonctions et d'améliorer les capacités de décodage de certains paquets.

mercredi 22 août 2018

Plath: Dépannage d'un SFP5000 - 1

Le système de goniométrie PLATH 5000 est constitué de deux unités: 
- le système de réception et d'affichage (SFP 5000), 
- un synthétiseur permettant de définir la fréquence d'analyse (FDK 5000). 
Un de mes amis - merci Bruno - m'a donné une unité de réception à laquelle manque, hélas, le synthétiseur et le manuel de service de l'ensemble. Disposant cependant du manuel d'utilisation et d'un synoptique de l'ensemble, il a été assez facile de déterminer les caractéristiques précises du synthétiseur et de comprendre son raccordement à l'unité de réception. 
Le test de cette unité a donc pu être effectué en s'appuyant sur un générateur 1Mhz et un synthétiseur couvrant la gamme de 40 à 70Mhz. Un synthétiseur dédié est en cours de réalisation qui fournira la référence 1MHz et l'oscillateur variable. Celui-ci s'appuie sur un Si5357, un arduino Nano et un afficheur OLed.
Hélas, comme presque toujours, le système de réception s'est avéré ne pas fonctionner. Une première analyse montre que la chaîne de génération de l'oscillateur local (sortie à 49MHz) à partir de la référence 1MHZ est en défaut. 

Le synoptique général permet de comprendre le fonctionnement de cette chaîne sans toutefois en permettre le dépannage. Un appel à la communauté a rapidement permis d'obtenir les schémas correspondants à cette chaîne - merci Marco - la documentation de service étant trop volumineuse pour être numérisée simplement (si quelqu'un dispose d'une numérisation de cette documentation, je suis preneur). 
Le principe ici retenu est celui de la sélection des harmoniques générées à partir de la fréquence de référence convertie (IC75) en un signal carré. Une premier étage (5550-1611) suivi d'un filtre (5550-1612) permet d'extraire l'harmonique 7 soit un signal de sortie à 7MHz. Un second étage (5550-1613) permet d'enrichir ce signal pour en extraire (5550-1614) de nouveau l'harmonique 7 soit un signal de sortie à 49MHz. Ce signal est filtré par un quartz (5550-1615) avant d'être fourni au mélangeur. Son amplitude est maintenue constante par une boucle de retour constituée d'un détecteur de niveau agissant sur le second étage de la chaîne.  Il est intéressant de constater que ce procédé est abandonné au profit d'une synthèse de fréquence dans une version plus récente de ce même équipement.
Faute de documentation, le dépannage a consisté à vérifier les étages un par un en remontant la chaîne. Le bloc complet est extrait de l'équipement, le test ne nécessitant rien d'autre qu'une alimentation (17.5V) et l'injection d'une référence 1MHz à 8dBm. 
La référence 1MHz est bien transformée en un signal carré. Un très faible signal est présent en sortie du filtre de 7MHz mais il est centré sur 6Mhz. 
Le filtre semble avoir été déréglé, peut-être lors d'une tentative de dépannage précédente. 
Les pots sont démontés puis passés au pont LCR confirmant un accord sur 6MHz (6.7µH). Un préréglage est donc effectué sur le pont (5.2µH). Après remontage des pots, le signal de 7MHz est présent en sortie du filtre. Le réglage du filtre peut alors être affiné. Le filtre 49MHz est ensuite contrôlé à l'aide de l'analyseur scalaire après avoir enlevé le MosFET d'entrée (T803) et de sortie (T804). Le filtre est lui aussi légèrement décalé. Son réglage est repris. 
Le bloc est remis sous tension et la chaîne de nouveau tracée mettant en évidence l'absence de tout signal en entrée du filtre 49MHz. De fait, le MosFET (T802) assurant la distorsion du signal de 7MHz pour générer les harmoniques ne semble pas jouer son rôle. La tension sur la boucle d'asservissement est mesurée (2.1V) puis la boucle est déconnectée. 
La seconde grille du MosFET (T802) est connectée à une alimentation ajustable pour simuler cette boucle. Un signal présentant toutes les harmoniques voulues apparaît rapidement en augmentant cette tension (3.1V). Tous les réglages sont alors repris en maintenant fixe la tension d'asservissement jusqu'à obtenir le niveau requis (80mV) sur la sortie 49MHz. La boucle est ensuite reconnectée et son niveau ajusté pour obtenir les mêmes conditions. 
L'asservissement est contrôlé et reste efficace pour une référence de 1MHz variant entre -12dBm et +9dBm. Il sera probablement nécessaire de reprendre ces réglages conformément à la procédure définie par PLATH lorsque je mettrai la main sur celle-ci. En attendant, je considère cette chaîne est de nouveau pleinement fonctionnelle. Il va maintenant falloir vérifier la chaîne de mélange.

vendredi 17 août 2018

Satellite: Parabole bande C - Modifications

La tempête de décembre dernier m'avait conduit à installer un blocage mécanique de la parabole bande C. Cette tempête avait aussi mis en évidence la faiblesse du système de fixation par un bras qui n'était fixé que d'un seul coté. L'ajout d'un second bras devrait partiellement résoudre le problème de vibration en cas de vent fort.


Une plaque d'acier a été rapportée sur le coté opposé du positionneur. Un tourillon en acier a été soudé incliné sur cette plaque, la face d'appui étant inclinée. Un montage maison assez amusant à souder...  Un second bras rattaché au plan de fixation vient se reprendre sur ce tourillon renforçant la rigidité de la fixation. Le positionnement est plus précis.

La tête bande L large bande installée sur la source bande C fonctionne toujours  à merveille autorisant une réception parfaite des transmissions aéro en 10500bps sur le satellite Alphasat I-4A en 25°E.


La réception des deux canaux en 1546.013 et 1546.028 s'effectue à l'aide d'un SDRPlay piloté par SDRConsole v3, les signaux étant décodés par deux instances de Jaero.


samedi 11 août 2018

ADS-B: Changement du mât

Le mat PVC installé en octobre 2016 donnait des signes de faiblesse depuis les tempêtes d'hiver et la chaleur de ces derniers mois. Ce mât a donc était remplacé par un tube d'aluminium de 30x2, certes plus lourd, mais aussi plus rigide. Le mât étant en aluminium il ne m'a pas été possible de réinstaller l'antenne active PA0RDT à mi-hauteur.


Je croise les doigts que cette installation plus lourde tienne les grands vents. Ce nouveau mât a donc été installé sur l'autre ensemble de potences, plus robuste. Les antennes précédemment installées - discone VHF et Dressler ARA-30 - ont été déposées pour réfection. Cette maintenance s'avère nécessaire car après plus 8 ans l'effet combiné du vent, des vibrations et des changements de température aura eu raison du frein-filet déposé sur les filetages des brins de la discone. Ceux-ci étaient bien dévissés et menaçaient de tomber à la prochaine tempête.

Je réfléchi maintenant à la configuration que je vais remonter n'ayant jamais réellement était satisfait de l'ARA-30 et souhaitant disposer d'une discone de meilleure qualité que la précédente. A suivre.