samedi 9 juin 2018

RFT: EKD515 - Télécommande

L'EKD515 peut-être télécommandé mais il faut pour cela réaliser le câble ad hoc. C'est chose faite en utilisant l'une des prises que j'ai heureusement pensé à approvisionner en achetant le récepteur.
Le schéma de câblage est  présenté dans le manuel et sur plusieurs sites dont celui de DK5FA. Il est reproduit ci-dessous.
Le récepteur devra être configuré sur l'adresse N°1 et la vitesse de la liaison série positionnée à 2400bds. Il faut pour cela maintenir la touche 'EXT-FCT' enfoncée pendant quelques secondes jusqu'à ce qu'apparaisse la configuration courante. La lettre 'b' est affichée sur le premier afficheur, suivie de la vitesse et de l'adresse du récepteur. La touche '.' permet de se déplacer d'un champ à l'autre, la touche 'flèche' permettant de valider le choix. La vitesse de 2400Bds se sélectionne en appuyant sur la touche '5'. La configuration requise est donc entrée par la séquence EXT FCT 1 . 5 =>. Se référer si besoin à la page 48 du manuel du récepteur.

Le mode commande distante devra ensuite être activé par un appui sur la touche 'EXT'. Une diode LED confirme le passage en télécommande. Elle clignote tant que la liaison n'est pas établie et passe au fixe quand la télécommande est active (signal 'RTS' actif).

Les deux logiciels utilisés pour le test du bon fonctionnement de la liaison sont les suivants:
  'RX_Log_and_Tuner' (Joachim Rabe)
  Il s'agit d'une feuille de calcul Excel qui supporte de très nombreux récepteurs.


  'EKD500Control' (I1EPJ)
  Ce programme est disponible en environnement Windows et Linux.


Un autre programme développé par DL9HAM il y a plusieurs années est référencé mais n'est plus disponible. Je prendrai le temps de mettre à jour mon propre programme pour piloter ce remarquable récepteur.

jeudi 7 juin 2018

RFT: EKD515 - Réparation - Suite

Le test complet de l'EKD515 a fait apparaître un nouveau problème: aucun signal audio n'est disponible sur le canal audio B en mode B8 ou Br8 (ISB). L'injection d'un signal à 199,3kHz (bande supérieure sur la sortie A) puis à 200,7kHz (bande inférieure sur la sortie B) confirme que le problème provient de la carte ZF-2.
Le suivi de la chaîne de démodulation met en évidence l'absence de tout signal sur l'entrée de l'amplificateur N04 alors qu'un signal est bien présent à l'entrée du filtre passe-bas constitué par C21/L02/C23. De fait, la fréquence du signal en sortie du démodulateur N03 est de 200kHz et ne passe donc pas le filtre. Une mesure sur la broche 6 de ce démodulateur montre l'absence du signal de démodulation et conduit à mettre en cause le circuit intégré.

Les documentations disponibles donnent le célèbre TBA120S comme équivalent du circuit A221D. Je n'ai hélas pas ce circuit en stock mais dispose de quelques SO41P connus pour être substituable au TBA120S avec un meilleur facteur de bruit. Qui ne tente rien n'a rien et je décide donc d'essayer avec ce circuit pour un résultat positif. 
Il reste encore quelques à passer mais je pense cet équipement est bon pour le service. Je vais commander quelques exemplaires du A221D ainsi que des transistors SC307d pour réinstaller des composants d'origine et d'époque en lieu et place des substituts.

On notera ici l'utilisation inhabituelle d'un composant conçu pour démoduler des émissions en modulation de fréquence. Une recherche m'a conduit sur un article publié dans le numéro de mars 1976 de la revue Elektor où un montage de détecteur synchrone est décrit.

L'oscillateur constitué par le second TBA120 est, dans le cas de l'EKD, remplacé par un oscillateur à quartz fournissant l'une des trois références nécessaires à la démodulation AM, USB ou LSB.

lundi 4 juin 2018

RFT: EKD515 - Réparation

Le problème constaté avec mon nouveau EKD515 est résolu. De fait et comme trop souvent un condensateur tantale est passé en court-circuit effondrant la tension d'alimentation 18V. Cet équipement est agréable à dépanner quand on dispose des rallonges et d'un bon tournevis électrique pour dévisser et revisser toutes les vis des blindages.


J'ai failli passer à coté du problème car 'Murphy' aidant, ou plutôt le condensateur s'étant peu à peu complétement détruit, le défaut a disparu lors de la recherche de la panne. L'odorant aidant, celle-ci a été localisée sur la carte dite 'Trageroszillator'.
L'étude du schéma montre que la sélection de la démodulation positive ou négative en FSK applique le 18V sur une diode, ce 18V étant découplé par un condensateur. Sur les deux condensateurs, un seul est au tantale. Ceci explique que le problème soit apparu au moment où je jouais avec les différents modes de démodulation.

Après recherche j'ai trouvé la description du même problème sur le site d'un amateur italien I1EPJ. Il indique avoir eu cette panne avec les deux EKD515 qu'il possède. Amusant... On remarquera sur la photo ci-dessous extraite de son site que la configuration de sa carte est identique: le second condensateur de filtrage en bas à droite est un condensateur électrolytique et non un tantale. Ceci semble confirmer que cette dissymétrie est volontaire mais pourquoi ?

source: I1EPJ

Et comme noté sur le site de I1EPJ, le collecteur du transistor de commande sur la carte d'entrée/sortie n'a pas résisté au court-circuit provoqué par  le condensateur. Résultat, un transistor SC307d à changer - équivalent RDA du BC307c - et temporairement remplacé par un 2N3906 que j'avais sous la main.

Il me reste maintenant à vérifier toutes les fonctions une à une puis  à câbler la prise de télécommande pour tester le contrôle distant

dimanche 3 juin 2018

RFT: EKD515 et valise de maintenance

Le passage sur Hamradio a été l'occasion d'acquérir un récepteur HF EKD515 fabriqué en Allemagne de l'Est jusqu'en 1990 par la société RFT.
Celui-ci était vendu avec la valise de maintenance contenant quasiment tout ce qui est nécessaire pour réparer le matériel et en particulier les cordons de rallonge: de la vis de blocage des cartes jusqu'au potentiomètres en passant par les transistors et circuits intégrés.  Une conception de la maintenance pour laquelle celle-ci devait pouvoir s'effectuer au plus près de l'échelon d'utilisation. Les pièces ne pouvant pas être changées sur le terrain sont marquées ou scellées...


Une chance pour moi car après quelques heures de fonctionnement, le récepteur a indiqué une erreur et dans le même temps une odeur caractéristique d'un composant en court-circuit s'est dégagée de celui-ci. Encore un condensateur qui aura mal vieilli ou mal supporté le 230V du réseau électrique moderne. Je ne suis guère inquiet car après quelques minutes, une remise sous tension montre que tout est fonctionnel, du moins durant quelques secondes. A suivre.

Divers: Ensemble FH-390

L'armée Allemande s'est débarrassé de ses ensembles de suivi dosimétrique fabriqués dans les années 1960 et utilisant des stylos sous licence Bendix. Ces ensembles se trouvent assez facilement et j'ai pu en acheter un lors du mon passage sur Hamradio.

Un coffret en bois doublé de métal contient sept stylos de forte sensibilité (0-50R) et sept stylos de plus faible sensibilité (0-500R) ainsi qu'un chargeur FH-390 permettant de les réinitialiser.

L'appareil est astucieusement conçu autour d'un électronique simple utilisant un transistor au germanium comme générateur de tension contrairement à l'ensemble du CEA utilisant un générateur piézo-électrique. Deux piles LR01 sont donc nécessaires pour alimenter une ampoule d'éclairage permettant la lecture puis le chargeur après que le stylo ait été tourné d'un quart de tour dans le logement. La fiche qualité livrée avec l'ensemble porte la date du 17 juin 1996.