dimanche 27 mai 2018

Divers: ADRET 103A et SEFELEC M1500UFA

Deux nouveaux équipements viennent de rejoindre l'atelier où ils ont immédiatement été installés après tests. 

L'étalon de tension et de courant ADRET 103A permet de disposer d'une référence programmable de tension ou de courant bien utile pour recalibrer mes appareils de mesure mais aussi pour tester et calibrer les convertisseurs AD des Arduino et autres microcontrôleurs. Cet ADRET a démarré sans autre problème que l'extraction des quatre batteries CadNi qui commençaient à fuir et le nettoyage des contacts de leurs support. Étonnamment, aucun des condensateurs tantales goutte n'est en court-circuit.


Le mégohmmètre/picoampèremètre M1500UFA permet de vérifier les tensions d'isolation de câbles pour des tensions allant de 1V à 1500V. Il peut aussi être utilisé pour vérifier l'isolement d'un bobinage de moteurs - dont les moteurs de mes télétypes - ou le courant de fuite d'un condensateur haute-tension.

Cet équipement a lui aussi redémarré sans aucun problème. J'ai pu le tester à l'aide de résistances de précision de 7.5Mo, 22Mo et 1000Mo que j'avais en stock. Milles mercis Jeff.

lundi 21 mai 2018

Creed: Creed 75 - Premiers tests

Le premier test de la Creed 75 vient d'être mené avec succès. J'avoue que je n'étais vraiment pas confiant dans la possibilité de redémarrer cette machine même dans son fonctionnement le plus simple, en émission.

Première mise sous tension

Toutes les fonctionnalités ne sont pas encore réinstallées: perforateur de bande et émetteur automatique d'indicatif. Un retour à la ligne parasite apparaît parfois qui pourrait être dû à l'appui du levier d'entrainement de l'émetteur d'indicatif sur l'un des sélecteurs. J'ai oublié de maintenir celui-ci en position haute lors des tests. La police numérique est assez étonnante. Il me faudra probablement revoir le réglage de la position en hauteur de la tête: les chiffres 1, 2, 4, 7 et 8 étant imprimés trop bas.

Dans tous les cas, il reste encore pas de mal de travail, la machine étant ici activée dans son mode le plus simple (en transmission) et sans aucun réglage de vitesse. Je pourrais cependant rapidement vérifier le bon séquencement de l'émission  après installation des contacts.


Il me faudra ensuite valider la chaîne de réception, laquelle est indépendante. Ceci requiert de câbler la machine en simple courant et d'attaquer l'électro-aimant en 120V/60mA. Et comme souvent, le schéma de câblage en ma possession ne correspond pas à celui de cette machine. Je croise les doigts ..

samedi 19 mai 2018

Creed: Creed 75 - Remontage

Le remontage de la Creed 75 avance à la vitesse d'un escargot, ou presque. Chaque sous-ensemble doit être huilé ou graissé, repositionné puis réglé au mieux. L'entrainement manuel de la mécanique permet de vérifier que rien n'accroche. Cette vérification est primordiale.

Vérification du fonctionnement de la sélection en réception

Le remontage des leviers a été difficile et ce n'est qu'après avoir installé la mécanique de positionnement de la tête que je me suis aperçu que l'un des leviers n'était pas correctement installé. Il fait aussi garder en tête que toutes les fonctions ne seront actives qu'une fois tous les ensembles remontés. Ainsi l'avance chariot requiert qu'un levier soit en position haute pour fonctionner, ce levier étant géré par la corbeille à papier. La force de frappe de la tête est donnée par un ressort qui ne peut être tendu que lorsque cette même corbeille est installée. Enfin, la sélection du caractère frappé est instable lors d'un entrainement manuel. Le problème est corrigé lors de l'entraînement par moteur.

Vérification du fonctionnement de la sélection en émission

On notera que la procédure positionnement de la tête au repos est identique à celle d'une machine "QWERTY": la tête doit être en position basse et la lettre 'B' doit faire face à l'opérateur.

En conclusion, un entrainement manuel permettra de vérifier que la cinématique est correcte mais pourra faire apparaître des défauts qui disparaitront ultérieurement.

samedi 12 mai 2018

Divers: UHER 6000

Un magnétophone UHER 6000 vient s'ajouter aux 4400 Report S  et  4000 Report Monitoring. Cette série de magnétophones a notamment été utilisée par les services de transmissions Français et Allemands dans leurs stations d'écoute.

Ce modèle reprend le standard développé depuis les premières versions: même taille, même position des touches, même principes mécaniques. Seules différences sur le 6000: une commande électrique des fonctions, la présence d'un réducteur de bruit et la possibilité de télécommander toutes les fonctions.
La comparaison cote à cote des modèles 4000 et 6000 confirme cette parenté. Ce modèle 4000 est l'un des premiers, reconnaissable à son capot métallique et à une plaque d'accès vissée.

Un bon nettoyage de la mécanique et une lubrification des différents axes et pivots a été effectué avant la remise sous tension.  Les condensateurs ont été inspectés visuellement et certaines dessoudés pour une vérification au pont LCR: rien à dire.
Un point d'attention sur le remontage de la carte d'alimentation: le transistor de puissance utilise le boiter comme refroidisseur, un mica assurant l'isolation. Le déplacement de celui lors du remontage a mis le boitier du transistor à la masse générant un court-circuit sur l'alimentation et une recherche de la panne sur la carte principale quand celle-ci était ailleurs !
Le fonctionnement est excellent sur les vitesses hautes (9.5cm/s et 4.7cm/s). Ce n'est hélas pas le cas sur les vitesses très basses (2.4cm/s et 1.2cm/s), la couronne d'appui du cabestan étant devenu très dure. Ceci génère un patinage sur les vitesses basses pour lesquelles le rapport de réduction est très élevé, l'appui s'effectuant sur la face inférieure et non sur le pourtour comme avec les vitesses hautes. Je n'ai trouvé aucune information sur la matière utilisée et donc sur les procédés chimiques permettant éventuellement de la rendre plus souple. Ce volant est cependant toujours disponible en Allemagne mais le problème sera identique à terme ...
On notera que ce magnétophone dispose d'une télécommande permettant de l'utiliser comme un dictaphone.

jeudi 10 mai 2018

Creed: Creed 75 - Démontage intégral

Le démontage de la totalité des sous-ensembles de la Creed-75 s'avère nécessaire au regard du gommage de certains mouvements et ceci malgré un premier nettoyage. Le manuel de service apparaît absolument indispensable pour cette opération complexe. J'espère pouvoir remonter l'ensemble sans trop de difficultés.

Cette opération qui devait prendre moins d'une demi-journée aux spécialistes de  l'époque m'occupera deux jours entiers en tenant compte du nettoyage complet de chacun des sous-ensembles. Il serait temps que je m'équipe d'un grand bac à ultrasons mais je n'ai toujours rien trouvé d'abordable. 

Le moment délicat de ce désassemblage est celui de l'extraction du système de sélection (Selector Unit) pour lequel le désaccouplage de l'embrayage requiert de la dextérité.


Le remontage se fait dans l'ordre inverse avec en permanence le manuel sous les yeux. Je reconnais avoir renoncé à remonter l'ensemble de sélection et de translation indépendamment (les deux sous-ensembles accolés à la droite de la machine). L'assemblage de ces derniers en dehors de la machine est plus simple notamment pour ce qui concerne l'embrayage. 


L'installation des leviers demande beaucoup de patience d'autant que le manuel manque de dessins sur ce point. Et, Murphy aidant, je n'ai bien pas pris beaucoup de photo de cet assemblage complexe. Encore un ou deux jours avant que l'ensemble ne soit totalement remonté et ceci à condition qu'aucun problème n'apparaisse. Ayant récupéré cette machine sans aucune information sur son état de fonctionnement, je ne suis même pas sûr qu'elle ait été et soit encore en état de redémarrer.... Je croise les doigts.

mercredi 9 mai 2018

Creed: Creed 75 - Remise en état - Clavier et émetteur d'indicatif

Le réglage du clavier de la Creed-75 est enfin terminé, cela pas été sans difficulté en nécessitant de multiples démontages/remontages.





Le test de bon fonctionnement du clavier découplé de la machine est assez simple:
- les sept barres de commande doivent être poussées vers la gauche toutes ensembles à travers la fenêtre à droite du clavier. Les barres sont alors verrouillées,
- l'appui sur une quelconque touche libère les barres lesquelles se positionnent pour former le code de la touche. La touche sélectionnée reste enfoncée tant que le cycle n'est pas réinitialisé. Son code est reporté sur les palpeurs verticaux.

Le réseau Télex a toujours été considéré comme garantissant l'identité des équipements d'émission et de réception. Ceci grâce à une fonction permettant de déclencher de par et d'autre l'émission de l'identification du terminal - son code dans le réseau Télex en France. Ce identification est codée par le biais d'un roue comportant entre 20 et 30 sections radiales comportant 5 ailettes. Ceci permet de coder autant de caractères, chacun étant défini en cassant ou en conservant les ailettes afin de former le code ITA2 correspondant au caractère souhaité. Sur la Creed 75, cette roue est intégré dans le dispositif de lecture visible dessous.


La fiabilité de l'identification de l'équipement provient de la relative difficulté à accéder à cette roue pour la changer. A l'époque - années 1960 à 1975 - peu d'usagers étaient à même de falsifier l'indicatif. Sur la Sagem SPE5, le changement est plus simple mais la roue de codage est normalement protégée par un capot pouvant être plombé.

mardi 8 mai 2018

DY27B - Remise en état

Une révision de l'alimentation DY27B achetée à la brocante F5KEE s'avère nécessaire au regard de son age (1966). Il s'agit d'une alimentation Française tropicalisée conçue alimenter sur une simple pile ou sur batterie le poste ER79B ou son équivalent américain PRC-10 et PRC-10A.

De très bonne facture, cette alimentation accepte une tension d'entrée variant entre 9.5V et 16.5V, un mécanisme permettant la sélection du bon rapport de transformation à l'aide de deux comparateurs et des deux relais sous vide Siemens.
Après ouverture, quelques condensateurs apparaissent être bon pour un changement préventif dont, en particulier, les cinq SIC-SAFCO.  Après passage au pont de mesure, trois d'entre-eux s'avèreront encore fonctionnels sous leur tension de service.

Deux autres condensateurs de filtrage seront changés après test.

L'alimentation est testée à vide et s'avère parfaitement fonctionnelle, le filtrage étant encore très efficace pour les sections dont les condensateurs n'ont pas été changés. Attention, il est nécessaire de relier les points 'F' et 'J' du connecteur au point 'C' (masse) pour faire démarrer ce convertisseur hors du poste.

samedi 5 mai 2018

Divers - Chargeur pour stylos dosimétrique

La brocante F5KEE a été l'occasion de mettre la main ce matin sur un chargeur pour stylos dosimétrique datant des années 1960. Je n'avais encore jamais vu ce modèle qui m'a permis de réinitialiser plusieurs de mes stylos. Une belle trouvaille.

Le stylo est inséré dans l'appareil et est maintenu en place par une pince. Une fenêtre permet de capter la lumière pour la renvoyer sur la surface de lecture du stylo. Un bouton permet d'ajuster le zéro en chargeant plus ou moins le condensateur probablement par le biais d'une capsule piézo-électrique.

 J'ai pu aussi ramener une sonde "gamma faible activité" probablement destinée au DOM-404. Elle rejoint une autre sonde de ce type. Il me reste maintenant à trouver un DOM-404. Il n'est pas impossible que cette sonde puisse marcher sur le DOM-410.


Enfin d'autres bricoles ont rejoint le laboratoire dont une seconde alimentation DY27 à transistor pour mon PRC-9, des diodes 1N21B d'origine Thomson-CSF encore dans leur étui de plomb ainsi que trois platines Wifi 'ESP8266MOD' dans leur emballage d'origine pour la modique somme de 4€ pièce.

mardi 1 mai 2018

Creed: Creed 75 - Remise en état - Clavier

L'état du clavier de la Creed-75 est tel que son démontage a été nécessaire. Le seul problème est l'absence de toute documentation sur le démontage, le remontage et le réglage de ce sous-ensemble.


Une photographie de l'ensemble doit permettre de faciliter son remontage.
 Clavier avant nettoyage

Le clavier est tout d'abord nettoyé à grand renfort de dégraissant industriel et d'eau chaude. Cela va permettre de le démonter plus facilement.
Clavier après un premier nettoyage mais sans le démontage
Le clavier est ainsi partiellement démonté en déconnectant tout d'abord les ressorts des queues des barres des touches puis en démontant la barre de blocage sur le peigne. Les barres de touche se démontent ensuite avec sur chacun d'elle un élément mobile numéroté 1, 2 ou 3. Cet élément s'insère dans un guide à billes qui sera à son tour démonté pour nettoyage de chacune des billes.

Durant ce démontage, j'ai oublié deux choses:
  1. De relever le numéro de l'élément mobile pour chacun des touches : après comptage de chaque élément, j'en suis venu à considérer que l'élément N°1 va sur les touches du premier rang (chiffres), l'élément N°2 sur les touches du second rangs et les touches extrêmes et l'élément N°3 va sur toutes les autres touches,
  2. De relever la position exacte des butées du guide à billes ainsi que l'espacement réglé entre deux billes : une observation du mécanisme permet de considérer que le jeu doit être identique à la largeur d'un élément mobile et que le réglage des extrémités doit tel que l'élément mobile de la touche 'H' doit être vertical quand un demi-espace est réglé de part et d'autre.
Après nettoyage de chacune des pièces, un montage à blanc est effectué qui met en évidence une déformation d'une séparation en bakélite laquelle bloque la barre de sélection Lettre/Chiffre. Le collage des parties déformées contre le support en aluminium permet de régler la question. Cette séparation, et sa déformation, est visible sur la photographie précédente. Elle est situé juste au dessus du peigne métallique.

Le remontage final est ensuite effectué comme suit:
  1. Installation du guide à bille et de la barre de touche 'H' avec son élément mobile,
  2. Insertion d'un élément mobile à gauche puis à droite de cette touche et réglage des butées de manière à ce que le déplacement soit symétrique et que l'espacement entre deux billes ait la largeur de cet élément mobile,
  3. Insertion des barres de gauche à droite en commençant par le rang le plus bas (éléments N°3) puis en remontant jusqu'au premier rang (éléments N°1). Un espace de quatre billes doit être laissé entre chaque barre sur le rang le plus bas. L'appui sur chacune des touches doit affecter légèrement autres touches (enfoncement de l'élément mobile et légère remontée des éléments environnants),
  4. Remontage de la barre de blocage du peigne,
  5. Réinstallation des ressorts.
Le bon fonctionnement du clavier doit maintenant être vérifié.