mardi 24 avril 2018

Hellschreiber: T TYP 80A / Streifen-Fernschreiber (HELL80) - Suite

L'unité Streifen-Fernschreiber Hell-80 Siemens a été  conçue pour communiquer aussi bien sur une liaison téléphonique 2 ou 4 fils que sur une liaison radio. La transmission s'effectue en mode asynchrone (transmission d'un start) mais peut aussi s'effectuer en mode synchrone la bande défilant alors en continu.

Un couplage local en mode 4 fils de mes deux unités a été effectué afin de vérifier le bon fonctionnement de l'ensemble. Dès la mise sous tension, les équipements sont en attente de réception d'une signalisation pour démarrer. L'appui sur la commande de transmission sur l'une des unités réveille l'autre qui passe alors en mode réception. L'allumage du voyant vert sur l'équipement transmetteur permet de confirmer à l'opérateur que la liaison est active et que l'unité distante est en attente.


Il a est à noter que l'unité Streifen-Fernschreiber dispose d'un lecteur de bande 5 moments encodé en ITA2 permettant ainsi de transmettre un message préalablement préparé sur un perforateur de bande. 

Il semblerait que cet équipement n'ait été produit qu'en un nombre réduit d'exemplaires. Un site annonce le chiffre de 225 unités mais l'une de mes équipements porte le numéro de série 8-A-259 pour une date de fabrication en 1970. Il y aurait donc au moins 259 unités produites. L'autre équipement pourrait bien être une pré-série au regard de son numéro (8-X-0054) et de sa date de fabrication en 1967.


dimanche 22 avril 2018

Hellschreiber: T TYP 80A / Streifen-Fernschreiber (HELL80)

Deux machines  Hellschreiber Hell-80 (Siemens T. typ. 80) aka Streifen-Fernschreiber viennent de rejoindre le shack. Pour ceux qui ne connaissent pas ce système, une visite du site 'https://www.nonstopsystems.com/radio/hellschreiber.htm' s'impose. Datant des années 1968, ces machines vont nécessiter un peu de travail de remise en état dont le remplacement de la courroie, la lubrification de certains mécanismes et le ré-encrage du rouleau d'impression.

Une inspection des  caisses de transport confirme que celles-ci contiennent encore tous les accessoires d'origine: deux rouleaux de bande estampillés 1968, un pinceau et un chiffon de nettoyage, les câbles de raccordements, quelques rouleaux encreurs de secours et deux boîtes de fusibles. Une première excellente surprise.

Le redémarrage de la première a été effectué ce week-end sans aucune surprise, et toutes les modes s'avèrent être parfaitement fonctionnels. Une seconde excellente surprise.


Comme mentionné dans le site référencé ci-avant, cette machine utilise des transistors germanium et embarque une mémoire à tore. Une attention toute particulière a été apporté avant le redémarrage pour vérifier que les transistors OC123 en boitier métallique ne présentaient aucun défaut lié au phénomène de pousse de filaments d'étain ('tin whiskers'). Ce n'est heureusement pas le cas. Il me faudra cependant approvisionner quelques transistors pour dépannage.


Le lecteur de bande 5 moments s'avère être bien pratique pour tester la lecture et régler la vitesse du moteur.