lundi 26 février 2018

SAGEM: Lectrice SP5 - Suite 2

Le premier essai de lecture d'une bande sur le lecteur SP5 a été un échec que l'étude attentive du seul schéma en ma possession m'a permis de comprendre. Cet équipement a été conçu pour être raccordé à un boîtier extérieur fournissant la tension de commande du relais télégraphique - contacts 'J' et 'K' - ainsi que la tension d'alimentation de l'électro-aimant - contacts 'H' et 'I' - assurant l'embrayage de la tête. 

L'analyse du câblage a mis en évidence deux modifications majeures qui étaient passées inaperçues:
- l'alimentation de l'électro d'embrayage sur l'alimentation 110v après l'interrupteur M/A.
- le raccordement du contact sec de la tête de lecture sur le support du relais télégraphique correspondant aux contacts de sortie ce relais (broches 'G' et 'A'). Le contact sec présent dans la ligne de sortie TRON est alors celui de la tête de lecture et non plus celui du relais, lequel ne doit pas être présent sur son support. C'est la mise en place de celui-ci qui est de la déconvenue du premier essai.

Le raccordement de mon lecteur RaspTTY sur la sortie TRON, relais télégraphique absent, permet d'obtenir une lecture parfaite de la bande de test.


Le question se pose maintenant de conserver cette modification, ou de revenir au câblage original ce qui imposerait d'intégrer l'alimentation de la ligne d'attaque du relais et de la bobine de maintien pour un fonctionnement en simple courant. Je ne dispose hélas pas des schémas de raccordement de cette unité sur le télétype SP5.

dimanche 25 février 2018

SAGEM: Lectrice SP5 - Suite 1

La révision de la lectrice SP5 est terminée. Celle-ci a été entièrement nettoyée, les contacts refaits un à un et les manchons isolants ont été changés.

Le graissage des différents points a été effectué avec cependant un doute sur l'huile à mettre dans le coupleur à friction, huile 'Verte' dite 'F' dans la notice SAGEM. J'ai utilisé de l'huile de boîte à vitesse non synthétique - celle de la Renault 4L du fiston - , on verra bien.

Aucun problème n'est détecté lors de la mise sous tension à vide. Le voyant de mise sous tension est parfaitement fonctionnel.

De même en embrayant manuellement le mécanisme de lecture.

Enfin la lecture d'une bande s'effectue sans problème, pour la partie mécanique du moins.