samedi 6 janvier 2018

Satellite: Minitiouner-pro

Le père Noël m'a amené le circuit pré-monté du Minitiouner-pro. Ce tuner DVB a été conçu par des radio-amateurs pour disposer d'une tête de réception en télévision amateur en bande étroite. Il offre des caractéristiques aussi bonnes que le tuner TBS-5925 avec le support des modes CCM, VCM et ACM sous réserve de disposer du logiciel permettant de configurer et d'exploiter toutes les possibilités offertes par le tuner SERIT FTS-4334. Le logiciel associé développé par F6DZP offre de nombreuses possibilités notamment d'analyse des signaux que l'on ne retrouve pas sur les logiciels classiques.

La première opération a consisté à mettre en coffret le PCB en installant les options minimum pour faire fonctionner le tuner: alimentation, interrupteur marche/arrêt, report de l'état des TS et de l'alimentation sur la face avant.

Un afficheur viendra aussi s'intégrer dans cette face quand j'aurai réussi à faire fonctionner celui-ci. Le modèle que j'ai approvisionné (0.96" Driver SSD1306) n'est pas reconnu quand pourtant celui-ci fonctionne parfaitement avec un programme simple sur Arduino. A suivre...
Une réserve est prévue en face arrière pour la commutation de l'alimentation LNB sur l'une ou l'autre des deux entrées du tuner.

La réception satellite est parfaite comme le montrent les deux copies d'écran suivantes, en DVB-S (MPEG-2 et MPA) sur Astra1M:


  et DVB-S2 (H-264 et AC3): 

J'utilise ici ma parabole motorisée de 90cm pilotée par mon positionneur Disecq configuré en mode 'Esclave' (supervision transparente des signaux de commande et d'alimentation du LNB fournis par le tuner).

mardi 2 janvier 2018

Antenne: Remise en état d'une HE-015 - Suite

L'antenne HE-015 est entièrement remontée. Elle devrait pouvoir reprendre du service pour plusieurs années, les joints ont tous été refaits et les éléments étanchéifiés avec de la pâte silicone de grande qualité. Elle est dans un bien meilleur état que lors de l'achat.



J'ai par ailleurs profité des congés de début d'année pour identifier le manque de sensibilité de l'un des deux modules HE-002 que j'ai en stock. Le premier avait été entièrement refait ayant pris un coup de foudre dans une vie antérieure. Le transistor d'entrée, un BFT66 avait été changé ainsi que les 2N5160 et 2N5109 de l'adaptateur d'impédance. N'ayant pas trouvé de BFT66 à l'époque (il y a plus de 10 ans), j'avais installé un BFT66N en notant que le brochage du BFT66 (boitier TO92) était non usuel (brochage BCE au lieu du classique EBC respecté par le BFT66N). Le module ainsi réparé apparaît être identique en terme de mesure aux deux modules de la HE-015, tous étant testés dans les même conditions.

La recherche de l'origine du manque de sensibilité m'a d'abord conduit  à qualifier le BFT66 sur le traceur de courbe en comparant celui-ci au BFT66N que j'avais encore en réserve. La différence de gain est flagrante:
BFT66
BFT66N

Deux possibilités:
- le BFT66N est caractérisé par un plus grand gain - je n'ai pas trouvé son datasheet,
- le BFT66 a pris un coup de vieux.
J'ai constaté ce phénomène de perte de gain sur un 2N5160 équipant une autre antenne active après quelques années d'utilisation, la courbe de gain mesurée à l'origine s'était complétement tassée.

J'ai commandé quelques BFT66 désormais plus facilement trouvables, et je pourrai ainsi vérifier ce qu'il en est avec le risque d'avoir à aller chercher le problème plus loin dans l'adaptateur d'impédance. Le traceur s'avérera alors indispensable pour appairer les 2N5109 et 2N5160 sur lesquels j'ai pu constater des disparités de gain impressionnante entre des transistors NOS Motorola et RCA de provenance maitrisée et des transistors en provenance de vieux stocks achetés sur eBay.

dimanche 31 décembre 2017

Antenne: Remise en état d'une HE-015

Le hasard a voulu que je tombe juste au bon moment pour acquérir une antenne Rohde et Schwarz HE-015. Je disposais déjà des modules HE-002 d'une génération précédente et je m'étais toujours dit que j'essayerais bien la version complète...

Au regard de l'état, un démontage complet s'est rapidement imposé qui s'est avéré être une excellente idée, les joints n'étant plus du tout étanches. L'ensemble se démonte sans grande difficulté et est constitué de trois antennes:
- HE-10: le module d'antenne active verticale alimenté en 24V par un feed dédié,
- HE-11: les deux modules d'antenne active horizontale alimenté en 18V par le coaxial.


Dans la version HE-015, les deux antennes horizontales sont interconnectées par un coupleur à 90° qui permet réception omnidirectionnelle en polarisation horizontale. Il existe une autre version où ces deux modules sont indépendants ce qui permet de sélectionner l'antenne donnant le meilleur résultat.



Après un bon nettoyage, les modules ont été testés et sont tous parfaitement fonctionnels.
Ici le module HE-10 et sa mesure:

Ici un module HE-11 et sa mesure (alimenté):

Ces modules n'apportent aucun gain mais simplement une adaptation en impédance optimale des brins de réception (1m pour l'antenne verticale, 2x1.5m pour les dipôles horizontaux.).

Ces derniers n'étaient hélas pas avec l'antenne. L'observation attentive des brins que j'avais avec l'un des modules HE-002 montre que je dois pouvoir reconstituer les dipôles avec un assemblage de brins MS-118 et MS-117, ce dernier devant être recoupé et modifié pour s'adapter sur le pas de vis.



On voit parfaitement sur les photos ci-dessus (brin R&S en bas) que les réductions de diamètre des brins sont absolument identiques pour sur section MS-118. Le brin MS-117-A diffère du brin R&S sur sa partie basse par une réduction continue du diamètre. Je pense qu'un brin MS-117 a été utilisé mais je n'en ai aucun en stock pour vérifier.