samedi 15 octobre 2016

SDRPlay: Mise en boîte

Le SDRPlay est livré installé dans un boîtier plastique non métallisé. Disposant d'une boîte Eddystone non utilisée, j'ai usinée celle-ci pour y intégrer le circuit du SDRPlay. Le câble USB-B a été modifié et connecté sur un connecteur professionnel 5 points. Des tores de ferrite ont été placés pour renforcer l'isolation.


L'ensemble fonctionne parfaitement et sera modifié à terme pour intégrer une prise USB-B coudée et un TXCO.

dimanche 9 octobre 2016

ADS-B: Radarcape

En 2009, je finalisais un décodeur ADS-B embarqué sur un microcontrôleur PIC. La tête de réception était constituée d'un tuner pour la télévision numérique modifié pour les besoins, suivi d'une chaîne d'amplification et de filtrage et d'un détecteur log. Peu de temps après, ce développement donnait lieu à la réalisation par Günter, DL4MEA, d'une platine industrialisée dite 'PIBADSB8'. En parallèle Günter menait un développement visant à embarquer un décodeur dans un FPGA permettant ainsi de traiter un bien plus grand nombre de trames que ne le permettait un PIC. Ont ainsi été conçus les produits Beast et Radarcape que je n'avais jamais eu l'occasion de tester.

C'est désormais chose faite avec le Radarcape de SK François, F5ANN. Après un test rapide, je me suis lancé dans la mise à jour de la distribution Debian embarquée sur la carte Beaglebone Black utilisée par ce décodeur. Première surprise, la présence d'un code malveillant - Aiken - laissant entendre que ce dispositif avait fait l'objet d'une compromission visant à l’enrôler dans un réseau de Bot. Après nettoyage, et finalement réinstallation complète d'une distribution récente, le travail le plus compliqué a été engagé, à savoir disposer d'une configuration 'hot-plug' autorisant une connectivité Wifi par défaut et d'un secours LAN. Cela m'a permis de découvrir la complexité de la distribution Debian laquelle conserve des pans entiers du mécanisme 'init' tout en intégrant de manière encore incomplète le mécanisme 'systemd'. Ajoutons à cela des interactions parfois difficiles à maîtriser entre les applications 'networking', 'ifplugd', 'wpa_supplicant' et 'connman' et l'on comprendra qu'il m'aura fallu un week-end entier et plusieurs réinstallations pour arriver à la configuration souhaitée.

Le jeu en valait la chandelle puisque le décodeur tourne actuellement sur l'une des dernières versions du noyau - v4.4.23-ti-r51- avec une distribution Debian 8.6 et la dernière version du firmware radarcape disponible. L'ensemble est bootable sur carte microSD (la mémoire eMMC embarquée est chargée avec une version de récupération au cas où). Il s'avère être remarquablement stable.
L'objectif que je m'étais donné est désormais atteint: la connexion sur le réseau LAN entraîne immédiatement la déconnexion du réseau Wifi, lequel est automatiquement remonté lors de la déconnexion du réseau LAN. La carte Wifi peut être déconnectée puis reconnectée sans aucun problème. Les adresses sont configurées statiquement sur le même réseau.


Le dispositif est actuellement installé dans le grenier tête en bas pour lire à distance les indicateurs LED autrement masqués par la clef USB. Il est raccordé sur une antenne colinéaire conçue par François et sur une antenne GPS amplifiée. La synchronisation GPS est effective même sous un toit de tuiles mécaniques lourdes!


La portée est correcte pour cette configuration sans toutefois permettre de suivre les mouvements sur LFPO situé bien trop en contre-bas de ma position actuelle.