lundi 3 octobre 2016

Inmarsat: Réception en bande C - Suite

Lors des premiers tests, la tête bande C s'est avérée ne pas être stable en fréquence ceci étant probablement dû à l'absence d'une référence à 10MHz. Un injecteur a donc été bricolé pour vérifier cette hypothèse.

Après passage à l'analyseur, le résultat n'est pas satisfaisant - trop de pertes d'insertion dans la bande L - mais cela ira pour les premiers tests en attendant d'améliorer ou d'approvisionner un injecteur digne de ce nom.

Un commutateur quatre positions placé avant l'injecteur permet de choisir l'antenne à activer, l'injection du 10MHz pouvant être coupée si nécessaire. Un relai coaxial alimenté en même temps que l'injecteur permet de sélectionner cette chaîne sur l'entrée du récepteur. L'autre chaîne provient du tiroir TRC2985 dont l'une des entrées était précédemment connectée au commutateur à quatre positions.

Beaucoup de plomberie qui, de nos jours, pourrait être remplacée par quelques commutateurs CMS intégrés sur une petite platine imprimée mais les résultats sont là : la tête est très stable et le décodage peut désormais fonctionner sans plus avoir à retoucher la fréquence.