dimanche 19 juillet 2015

Tek575: Redémarrage

Il y a quelques mois la possibilité m'a été donnée d'acquérir un traceur de courbes pour transistors Tektronix 575. Un matériel de la fin des années 50 encombrant et obsolète mais parfois bien pratique. 

A la première remise sous tension, un amorçage sur les tubes redresseurs avait été constaté et l'équipement stocké pour remise en état ultérieure. Une première et rapide inspection avait permis d'identifier un tube ayant visiblement pris l'air, une 6CG7, tube devenu hors de prix car recherché par les audiophiles.

Ayant pu me procurer deux 6CG7 à prix raisonnable lors de mon passage à Friedrichshafen, j'ai décidé de remettre l'équipement sur l'établi cette semaine. J'ai donc ressorti le testeur de tubes Metrix 310 pour vérifier chacun des 39 tubes du 575. Un travail fastidieux mais qui a permis d'identifier trois tubes hors d'usage: la 6CG7, une 12AT7 et une 12AU6.
La 12AT7 était disponible dans mes stocks et une paire de 12AU6 d'origine Tektronix m'a été fort heureusement fournie par un ami, ces tubes devant être appairés.

Et l'équipement a repris vie, un bon coup de nettoyant à contact ayant été nécessaire pour chasser les derniers mauvais contacts. Les supports de transistors seront à changer car devenu non fiables avec le temps.

L'intérêt de ce genre d'équipement apparaît immédiatement s'agissant d'appairer deux transistors. La comparaison est rendue efficace par la présence de deux supports commutables par le biais d'une clef de sélection.
On voit ici les courbes de deux 2N2219 portant un date code identique et du même fabriquant. La différence saute aux yeux. La même mesure pourrait-être bien plus aisément réalisée, et avec une bien meilleure précision par un équipement récent, y compris un montage d'amateur s'appuyant sur un arduino, ou équivalent, pour piloter les paramètres d'alimentation et transférer les résultats vers un PC.