samedi 31 mai 2014

SMR3522B: Raccordement avec le DRD3572A

Le récepteur SMR3522B et son afficheur panoramique DRD3572A sont enfin parfaitement fonctionnels et prêts à être interconnectés via un câble dont je pense qu'il doit être conforme à celui attendu. Les équipements sont tout d'abord déconnectés du Variac et du transformateur d'isolation puis mis sous tension.
Classiquement - serais-je tenté de dire - le différentiel saute. A se protéger lors des tests, on en oublie que les condensateurs des filtres secteurs peuvent être à l'origine d'un courant de fuite supérieur à la norme actuelle et que ce défaut ne sera pas visible à travers un transformateur d'isolement..


S'agissant de l'afficheur panoramique le défaut n’apparait qu'après la mise sous tension. Le filtre secteur est donc hors de cause. Et de fait un second filtre s'avère être installé sous une plaquette époxy marquée d'un magnifique 'Danger High Voltage'. Les deux condensateurs sont purement supprimés et le défaut avec.
En ce qui concerne le récepteur, le filtre est hélas impliqué. Celui-ci est intégré dans un boitier soudé, lequel s'avère être rempli d'une colle solide. La décision est prise de le remplacer en récupérant la fiche et en fabriquant une équerre qui la supportera ainsi qu'un filtre secteur Schaffner plus récent.

L'ensemble est ensuite remis sous tension, le récepteur étant raccordé sur une petite antenne log-périodique placée à quelques dizaines de centimètres. Le résultat dépasse toutes mes espérances. Non seulement, comme prévu le spectre est bien affiché sur une largeur de bande maximale de 28MHz mais le passage en mode balayage du récepteur bascule immédiatement l'afficheur panoramique en mode très large bande permettant de visualiser d'un coup d’œil l’intégralité du spectre de 500Mhz à 20GHz.


Une fonction loupe permet de travailler sur une portion du spectre. Il me reste à trouver comment recalibrer l'afficheur, à tester la sortie vidéo, et à trouver un boitier 19" 3U susceptible d'accueillir l'ensemble dont la longueur est conséquente (60cm).  Et pourquoi pas la documentation technique de cette ensemble. Si un lecteur peut m'aider, il est le bienvenu.


Il me faudra aussi redémarrer le second récepteur dès réception des blocs convertisseurs Vicor et du MMIC ERA-5. Un programme de pilotage de l'ensemble - RS232 / HP-IB - est en cours de finalisation.

jeudi 29 mai 2014

SMR3522B: Tiroir de démodulation

Les fonctions de filtrage et de démodulation audio/vidéo du récepteur SMR3522B sont regroupées dans un tiroir extractible. Deux références existent qui diffèrent semble-t-il simplement par la période de production. 

Le tiroir le plus récent montre un défaut dans le niveau de sortie. Une étude attentive de la constitution de ce tiroir est nécessaire afin d'identifier les différents blocs fonctionnels et de déterminer ceux qui peuvent-être à l'origine du problème et qu'il faudra regarder de plus près.

La face inférieure du bloc comporte trois circuits dont l'un est rapidement identifié comme étant l'amplificateur audio. Le rôle exact des deux autres reste à ce jour indéterminé.
La face supérieur du bloc comporte deux circuits dont l'un est ici encore très rapidement identifié puisqu'il supporte les quatre filtres. Une recherche sur la référence de l'un des filtres - filtres à onde de surface -  permet de déterminer la fréquence intermédiaire utilisée, à savoir 70MHz. Trois MMIC sont présents, deux en amplification en tête de filtrage et un en sortie. Le bon fonctionnement de ces derniers est immédiatement vérifié, l'expérience m'ayant montré à plusieurs reprises qu'ils pouvaient être à l'origine d'une perte de sensibilité étant assez fragiles.
Ne disposant pas de carte rallonge, un brin de fil à wrapper est soudé sur l'entrée et la sortie de chaque étage, le module étant ensuite inséré sur le récepteur et l'analyseur de spectre utilisé pour mesurer le gain à chaque étage. Le second MMIC - un ERA-5 - est rapidement mis en cause et est remplacé le temps d'un test par un ERA-1, la référence la plus adaptée dans mes stocks.
Le résultat est sans appel, la sensibilité est bien meilleure quoique qu'encore inférieure à celle de l'autre tiroir. A cela rien d'anormal, à cette fréquence le gain de l'ERA-1 est de 12dB contre 19dB pour l'ERA-5. Une commande est partie pour réapprovisionner le stock et dépanner définitivement ce tiroir.
J'aurai ainsi appris qu'une FI à 70MHz était disponible dans le récepteur que je câblerai probablement en face arrière, cette FI étant plus adaptée à mes analyseurs que la FI à 160MHz.

dimanche 25 mai 2014

SMR3522B: Alimentation HS

Le redémarrage de l'afficheur panoramique DRD-3572A et du premier récepteur SMR-3522B ayant été effectué avec succès, le raccordement de ces derniers a pu être envisagé. Celui-ci s'effectue par le biais d'une connectique utilisant un connecteur 15 points identique au connecteur VGA. 

Je ne dispose hélas pas de ce câble, ni de la documentation des équipements. L'analyse du câblage interne des deux équipements laisse entendre qu'un raccordement point à point est requis. Un tel câble est rapidement réalisé, les deux équipements raccordés puis mis sous tension.

Tout parait aller pour le mieux, l'afficheur panoramique détectant bien le récepteur. Hélas, au bout d'une bonne demi-heure, le récepteur s'éteint. Après vérification d'usage - fusible, interrupteur...-  un démontage est engagé et l'alimentation extraite du récepteur pour vérification. Une erreur de manipulation provoque alors malheureusement la destruction du capteur de température (LM34CZ) mais aussi, plus grave, du bloc convertisseur DC/DC Vicor (VI-260-CY) fournissant l'alimentation 5V. 

La question de l'origine de la défaillance initiale reste donc entière: pure coïncidence ou problème lié à une erreur dans la conception du câble de raccordement des deux équipements.


Comme les mauvaises nouvelles vont toujours par deux, quelques jours après, le test de l'alimentation du second récepteur, reçu entre temps, montre que le bloc convertisseur DC/DC Vicor (VI-262-CY) est lui aussi défaillant. L'entrée de la commande de démarrage normalement tirée à ~6V passe rapidement à 0V conduisant à l'arrêt de la conversion.Une commande est donc passée pour remplacer ces deux blocs.

Entre temps, un bloc d'alimentation fonctionnel est reconstitué à partir des deux blocs ce qui permet de vérifier le bon fonctionnement du second récepteur mais aussi de découvrir que le manque de sensibilité constaté sur le premier est dû à son tiroir démodulateur AM/FM (ref. DM3506).



Il va me falloir donc aussi réparer celui-ci, une opération délicate en l'absence de tout schéma et du format de l'un des connecteurs qui ne facilitera pas la fabrication d'une carte rallonge. Ceci d'autant plus que le tiroir démodulateur AM/FM du second récepteur est totalement différent (Ref. DM3502) et visiblement plus ancien.


Je m'attaquerai à ce problème après avoir reçu les blocs DC/DC, réparé l'alimentation du premier récepteur et trouvé le défaut.