lundi 8 avril 2013

RS550: Bon pour le service, enfin presque

Les deux récepteurs Stabilidyne RS550 viennent d'être finalement remis en état.


La sensibilité est relativement bonne pour des appareils datant de maintenant plus de 50 ans, qui n'ont pas été réalignés et dont les tubes sont probablement tous d'origine et au marquage CSF. Il y aura cependant probablement lieu de vérifier ces derniers, sans grande urgence. 


Seule ombre au tableau: plusieurs roues des compteurs du récepteur le plus ancien accusent l'âge. Elles cassent les unes après les autres, le plastique s'étant fragilisé avec le temps et la cinématique complexe ne facilitant pas les choses.

   
Quatre blocs de compteurs sont en effet engagés simultanéments, sans débrayage, chaque bloc correspondant à une gamme de fréquence. Le changement de gamme provoque la rotation des flasques porteurs de ces quatre blocs et le positionnement en face avant du bloc correspondant à la gamme.

Que l'une des roues d'un bloc se positionne mal à la suite de la rupture d'un picot d'entraînement et les trois autres blocs subiront une contrainte supplémentaire susceptible de provoquer à son tour la rupture de tout ou partie du mécanisme d'entraînement.

Je me suis donc résolu à reconstruire un ensemble complet et fonctionnel à partir des deux ensembles.

Trois options sont maintenant envisageables pour remonter l'ensemble restant et incomplet:
1- trouver des roues de même origine voire identiques,
2- usiner/mouler des copies dans un métal léger,
3- reproduire celles-ci à l'aide d'une imprimante 3D.

Cette dernière option sera probablement la plus intéressante d'ici deux à trois ans. En attendant, j'opte pour la première en  cherchant des compteurs mécaniques - récupérés sur d'anciens tableaux de bord par exemple - compatibles.

Les roues font 17mm de diamètre (chiffres de 5mm de haut) et il en faut 16 au total (4 blocs de 4 roues) avec les 12 pignons (3 par blocs) associés. Des blocs comme celui ci-dessous, trouvé en photo sur le Net, seraient idéals.


Si quelqu'un avait cela dans ses stocks ou connaissance d'une source d'approvisionnement, qu'il me fasse signe.