vendredi 17 juin 2011

Divers: Réparation Optoelectronics Handi-Counter 2810

Un ami m'a donné un fréquencemètre Optoelectronic Handi-Counter Model 2810 qui, après changement des deux amplificateurs MMIC en entrée, semblait ne pas être stable. Après démontage, et mise sous tension via une alimentation externe, j'ai constaté une consommation anormalement élevée de l'ensemble, de plus d'un ampère pour 12V en entrée.
Le relevé du schéma montre que l'accumulateur interne - 4 éléments de 1,2V - est chargé depuis l'alimentation externe à travers une simple résistance de 4.7R. Un relais permet de sélectionner automatiquement la source de tension: la sortie d'une régulateur 5V lors d'une alimentation externe ou la batterie.
Le remplacement de la diode et de la résistance de charge de l'accumulateur par un régulateur monté en source de courant, et du pack d'accumulateurs, a permis de résoudre le problème de la consommation trop élevée. La suite des tests a mis en évidence un mauvais contact dans l'un des commutateurs de changement de gamme. Le dessoudage et l'inspection de celui-ci montre que le défaut provient de la fabrication même de ces commutateurs, les pattes de sertissage du guide en aluminium étant bien faibles, et dans le cas présent cassées. Je n'ai eu d'autres alternatives que de réutiliser le commutateur de la fonction 'Hold' rarement utilisée. Cette fonction pourra toujours être réactivée le jour où je mettrai la main sur un commutateur de remplacement.


Le circuit-imprimé laisse entrevoir une réserve pour un bouton poussoir supplémentaire non installé. Il s'avère que celui-ci donne accès à de nouvelles fonctions dont la mesure de la période. La découpe est prévue dans le capot d'origine, il n'y a donc plus qu'à rajouter un bouton poussoir et à détourer le plastique de la face avant pour bénéficier de ces fonctions.

La sensibilité de ce petit équipement qui date des années 95 est plus que correcte, de l'ordre de 250µV à 50MHz et de 1.8mV à 1GHz. Bien pratique pour certaines mesures.