jeudi 20 août 2009

Réparation d'un ADRET 6100B/6316A

Il y a quelque temps, j'ai eu l'occasion de récupérer un générateur/synthétiseur ADRET de la série 6100. Cet série a été conçue dans les années 1975 par la société Française ADRET. Constitué d'un châssis 6100B et d'une tête 6316A couvrant la gamme 400kHz-600MHz, l'équipement en ma possession autorise la génération d'un quelconque fréquence pure, ou modulée, par pas de 1Hz.



Lors de la remise sous tension, il y a quelques semaines (il n'avait pas dû fonctionner depuis probablement plus de 10 ans), un panne s'est déclarée qui rapidement a été corrigée: un condensateur tantale en court-circuit dans l'un module de synthèse VHF. Une seconde panne n'avait pu être résolu faute de disposer de la schématique ad'hoc: deux des six décades étaient en panne.



J'ai ressorti ce matériel ce soir, un ancien de la société ADRET que j'ai contacté m'ayant prêté ce midi la documentation et une carte rallonge.



La panne a rapidement été localisée dans la section VCO de la décade, l'absence de signal au point de test PT-07 (encadré en bleu sur la photo) confirmant le dysfonctionnement de l'oscillateur piloté en tension lequel couvre la gamme 3.0 à 3.9Mhz.



Le schéma de cet oscillateur est assez atypique quoique fort astucieux la boucle de rétroaction étant assurée par un circuit logique.



Quelques tests ont rapidement mis hors de cause le transistor et le 7400. La panne ne pouvait donc provenir que des diodes varicap ou de la bobine d'accord, la tension de commande étant correcte.



A ma grande surprise, le test de continuité de la bobine d'accord a montré que celle-ci était coupée, et ceci sur les deux décades en défaut. Le démontage de l'une des bobines a mis en évidence une corrosion au point de soudure du bobinage. Etonnant.



Un travail de précision sous la loupe a permis de corriger le problème par une rebobinage complet. Comme prévu, les décades ont immédiatement redémarré, un léger réaccord de la bobine ayant cependant été nécessaire.



Je m'attends à tomber de nouveau sur ce problème avec les quatre décades restantes mais la procédure de qualification de la panne est désormais connue: en l'absence de signal sur le point PT07, et si la tension d'accord au pied des diodes varicap est correcte, il conviendra de tester la continuité de la bobine d'accord T16.

mardi 18 août 2009

Projet ADS-B: Antenne 1090Mhz - 2

La réalisation de l'antenne avance mais pas aussi vite que je le souhaiterais. J'ai finalement décidé d'embarquer le préamplificateur au pied de l'antenne ce qui m'a posé quelques problèmes de conception. Il a fallu adapter au fur et à mesure mais n'est ce pas là le vrai plaisir de la réalisation.

Le préamplificateur sera donc monté sur une plaque d'époxy de faible largeur, le tout devant pouvoir entrer dans un tube de PVC de 32mm. Celui-ci est obturé d'un coté par un bouchon de pied de chaise ('embout rentrant plastique') et de l'autre par le pied de l'antenne.



L'étanchéité sera assurée par un joint torique compressé entre deux rondelles d'époxy. N'ayant (pas encore) de tour à décolleter dans mon garage, toutes les rondelles ont été réalisées avec une perceuse et une lime. Après avoir testé un raccord 'F' pour câble satellite, je me suis finalement rabattu sur un bon vieux connecteur BNC.



Le pas de vis étant côté câblage, je ne pourrais pas régler la compression du joint comme cela était possible avec le raccord 'F' disposant d'un filet de vis continu. J'avais, dans mes stocks, des prises BNC dont le filetage de fixation se trouvait du coté raccord, mais je n'ai pu remettre la main dessus.

Un petit de Mirror ne sera pas de trop pour masquer l'oxydation et les marques de réalisation avant d'attaquer demain le câblage du préamplificateur.

dimanche 16 août 2009

Projet ADS-B: Antenne 1090Mhz - 1

Avant d'aller plus loin avec le tuner satellite modifié, je me suis attaqué à la réalisation d'une antenne 1090Mhz de type colinéaire. Après une longue recherche, mon choix s'est porté sur la conception proposée par N9ZIA.



Les dimensions des différents éléments ont été recalculées pour un accord sur 1.090Ghz, la réalisation n'a guère posé de problèmes par ailleurs. Les stubs de mise en phase ont été réalisés en laiton plein de 2mm enroulés autour d'un tube puis mis en forme à la pince et à l'étau. Les dipoles demi-onde sont, eux, réalisés en tube de laiton.



L'un des points de raccordement du stub de mise en phase le plus près du point d'alimentation de l'antenne est légèrement décalé de l'axe pour rattraper le déport induit par la forme en 'J' du stub d'alimentation. Des rondelles tournées en epoxy permettent d'aligner l'antenne dans le tube de PVC de 32mm qui servira de protection.



Cette approche autorise l'accord fin ultérieur l'antenne, l'ensemble étant simplement assemblé par soudure à l'étain.



Il me faut maintenant décider de l'implémentation du préamplificateur: dans un boitier indépendant situé au plus près de l'antenne ou directement dans l'antenne au-dessous du point de raccordement.